Athlétisme: une semaine après sa relaxe, Fall champion de France du 100m pour la quatrième année d'affilée

En quelques jours, une montagne russe d’émotions pour Mouhamadou Fall. Moins d’une semaine après sa relaxe dans un dossier de manquements répétés à ses obligations de localisation antidopage, le sprinteur de 31 ans est devenu ce vendredi champion de France du 100m en 10″14 (vent: -0,3 m/s).

Déjà sacré en 2020, 2021 et 2022 sur la ligne droite, il devance Ryan Zézé, crédité du même chrono mais qu’il a finalement devancé grâce à un départage au millième. Il égale à cette occasion la légende Roger Bambuck avec quatre titres. Pablo Mateo complète le podium en 10″24. “C’est un plaisir immense, je savoure à fond. Je pense que c’est le titre que je savoure le plus… C’est le kiff”, réagit Fall au micro de RMC.

“C’est derrière, je suis un nouvel homme”

Mais son nouveau titre de champion de France ne devrait toutefois pas lui suffire, puisqu’il n’a pas réussi les minima chronométriques fixés à 10 secondes pile, pour courir le 100m aux Mondiaux à Budapest dans trois semaines (19-27 août). “En vrai, c’est un peu amer, tempère-t-il. Les conditions n’étaient pas optimales, je parle de vent. Mais c’est un bon chrono, je suis content”.

“Ça y est, c’est derrière, je suis un nouvel homme, réagit-il sur sa relaxe. Je n’y pense plus, il n’y a plus les médias. Ce qu’on m’envoie, je ne lis pas. Ça me laisse en dehors de tout ca et je kiffe”. Exclu des relais France depuis l’été dernier pour trois manquements à la localisation et donc potentiellement suspendu par l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), il a donc été blanchi il y a quelques jours. Il reste toutefois sous la menace d’une décision contraire du Conseil d’État, auprès duquel l’AFLD a l’intention de faire appel.

Les Mondiaux en individuel s’envolent pour Vicaut

En revanche, Jimmy Vicaut a vécu une triste soirée. Le détenteur du record de France du 100m ne s’est classé que cinquième, en 10″28, et voit ainsi sa dernière chance de qualification en individuel pour Budapest s’envoler. Déjà absent sur les courses individuelles lors des Mondiaux de Eugene en 2022, il n’a pas souhaité répondre à la presse, visiblement très déçu.

Article original publié sur RMC Sport

You might also like...

P