Révolution en Grand Chelem: l'arbitrage vidéo débarque à l'US Open

Le tennis poursuit sa transition technologique. Comme rapporté par le magazine Tennis Head, la fédération américaine a annoncé l’introduction de l’arbitrage vidéo dans le cadre de l’US Open (28 août-10 septembre). Les courts Arthur Ashe, Louis Amstrong, Granstand, le n°5 et le n°7 seront concernés.

Les erreurs des juges de ligne pourront être corrigées

Neuf situations sont prévues pour que l’arbitre fasse appel à la vidéo. Il s’agira notamment de vérifier si une balle a rebondi sur le sol plus d’une fois, si elle a touché plusieurs fois une raquette, si un joueur n’est plus en contact avec sa raquette au moment du coup, si un joueur est toujours dans sa moitié de terrain au moment de frapper une balle ou encore si une balle a touché une partie du corps d’un joueur.

Outre ces cas rares, il est prévu que la vidéo soit utilisée en cas de mauvaise annonce d’un juge de ligne. Les fautes de pied et éventuelles erreurs de score pourront également être signalées par le biais de l’arbitrage vidéo. À noter que cette technologie a déjà été testée lors de plusieurs événements, comme les Next Gen ATP Finals ou bien l’ATP Cup.

L’arbitrage électronique généralisé en 2025

En avril dernier, l’ATP avait annoncé la généralisation de l’arbitrage électronique (electronic line calling live) sur le circuit à partir de 2025, mettant fin aux juges de ligne. Pour rappel, cette technologie est utilisée à l’Open d’Australie depuis 2021 et avait été initialement mise en place pour limiter la présence d’individus sur le court en période de Covid-19.

Article original publié sur RMC Sport

You might also like...

P