UFC 291: Poirier-Gaethje, la promesse d’une guerre

On n’avait pas vu cette ceinture depuis près de quatre ans. Mais s’il y en a deux qui méritent de la disputer, ce sont bien eux. Cinq ans après leur inoubliable “guerre” d’avril 2018, à l’époque élue “combat de l’année” par tous les médias spécialisés, Dustin Poirier et Justin Gaethje se retrouvent dans l’octogone ce week-end à Salt Lake City (Utah) dans l’affiche principale de l’UFC 291. Un événement qui fera face au combat de boxe le plus attendu depuis des années, le choc entre Errol Spence Jr et Terence Crawford, et pour lequel l’UFC a ajouté un détail vendeur en mettant en jeu la ceinture “BMF” – pour “Baddest Motherfucker”, on vous laisse traduire.

> Vivez le choc Poirier-Gaethje et l’UFC 291 avec les offres RMC Sport;elm:context_link;itc:0″ href=”https://ert5.rmcsport.tv/dynclick/rmcsport/?ept-publisher=rmc&ept-name=partenaires-internes-rmc-OTT-RMCSport&eseg-name=emplacement&eseg-item=rubriqueArticle&eurl=https%3A%2F%2Fwww.rmcsport.tv%2Fsports-de-combat%2Fufc.html%23sfrcpid%3Dt9_rmc_OTT-RMC-SPORT” rel=”nofollow noopener” target=”_blank”>>> Vivez le choc Poirier-Gaethje et l’UFC 291 avec les offres RMC Sport

Principe? Un titre symbolique censé récompenser des combattants prêts à prendre n’importe qui n’importe quand et qui font toujours le spectacle qui avait été mis en jeu pour la première fois il y a près de quatre ans, en novembre 2019, pour le choc entre Nate Diaz et Jorge Masvidal, et n’est jamais réapparu depuis. Pour le symbole, c’est d’ailleurs Masvidal – premier vainqueur de cette ceinture avec sa victoire sur Diaz par arrêt médical – qui se tenait derrière Poirier et Gaethje ce jeudi pour leur face-à-face à l’occasion de la conférence de presse.

Si ce titre n’est qu’un détail, les numéros 2 (Poirier) et 3 (Gaethje) du classement des challengers des légers visant plutôt celle de leur catégorie pour l’instant détenue par Islam Makhachev, il résume bien le combat que les deux Américains devraient nous proposer dans la cage. Poirier-Gaethje, c’est la promesse d’une grosse guerre. Deux combattants spectaculaires à souhait et qui donnent tout pour le show une fois la porte de l’octogone refermée. Deux combattants liés, aussi.

Depuis leur première confrontation, remportée par Poirier sur TKO au début du quatrième round alors qu’il commençait à craquer devant les coups de pied incessants de Gaethje, les deux ont connu un parcours similaire: huit combats, six victoires (dont une commune sur Michael Chandler), une ceinture intérimaire et deux défaites pour le titre incontesté, les deux sur soumission face aux mêmes adversaires, Khabib Nurmagomedov puis Charles Oliveira. Cinq ans plus tard, il est l’heure de voir qui a le plus évolué des deux.

Poirier, qui a battu deux fois Conor McGregor dans l’intervalle, reste cet homme capable de vous finir à la moindre opportunité, plus efficace que jamais quand il faut faire parler ses poings. Gaethje, lui, semble avoir plus changé. La défaite face à “The Diamond” avait servi de déclic. Juste après, “The Highlight” était venu voir son coach, Trevor Wittman, pour lui expliquer qu’il souhaitait devenir un champion et changer des choses. Mission accomplie. Gaethje a depuis montré les preuves de son évolution, plus posé, plus réfléchi, avec notamment une bien meilleure utilisation de son jab pour construire son combat plutôt que de se jeter vers l’avant sans trop réfléchir.

Mais il est encore capable de retomber dans ses travers, comme sa défaite face à Oliveira l’a prouvé. Bref, ce choc version épisode 2 intrigue. Et fascine par ses deux acteurs principaux, conscient de ce que le monde espère en les revoyant ensemble dans la cage. “Quand mon téléphone a sonné et que j’ai vu que c’était Justin, j’ai eu des papillons dans le ventre et je me suis dit qu’il fallait le faire”, a expliqué Poirier en conférence de presse. Et d’assurer: “Je ne rate jamais un combat de Justin”.

“C’est un chien et j’adore ses combats”, a répliqué Gaethje. Qui a résumé l’esprit autour de leurs retrouvailles qui s’annoncent animées et sanglantes: “On est là pour faire de l’argent, et le seul moyen d’en faire c’est en mettant des gars KO. Être allongé au sol sur quelqu’un? C’est pathétique pour moi. Tu dois envoyer des bombes.” On peut compter sur eux pour le faire. Avec un objectif au bout. Le vainqueur se retrouvera en bonne position pour combattre pour le titre face à l’homme qui sortira de l’octogone avec la ceinture entre le champion Islam Makhachev et son challenger Charles Oliveira en octobre à Abu Dhabi (UFC 294). Du grand spectacle et de gros enjeux. Si vous aimez le MMA, impossible de rater le choc Poirier-Gaethje.

Article original publié sur RMC Sport

You might also like...

P