La Premier League va adopter les règles du Mondial pour le temps additionnel

Les fans de Premier League peuvent déjà commencer à se préparer à vivre des rencontres à rallonge la saison prochaine. D’après Sky, les arbitres de Premier League et des autres ligues professionnelles anglaises ont reçu pour consigne de décompter plus strictement les durées des interruptions de jeu pour blessure ou pour changement lors des matchs, pour pouvoir ensuite les ajouter au temps additionnel. Une politique qui avait déjà été adoptée lors de la dernière Coupe du monde.

L’objectif des instances anglaises, avec ce changement, est de se rapprocher autant que possible des 90 minutes de temps de jeu effectif. Une récente étude a en effet montré que, l’année passée, le ballon avait été en jeu un peu moins de 55 minutes en moyenne par match en Premier League. Les arbitres devront donc chronométrer précisément les arrêts consécutifs à des célébrations de but, des remplacements ou des blessures.

Souvent plus de dix minutes

Au Qatar, il était ainsi fréquent de voir les temps additionnels excéder les dix minutes, le record ayant été enregisté lors d’Angleterre-Iran, qui s’était étalé sur 117 minutes au total. En parallèle, les officiels ont également été encouragés à sanctionner plus durement les “actions claires et impactantes” visant à faire perdre du temps, en dégageant le ballon à l’opposé d’un joueur censé le remettre en jeu par exemple.

D’autres changements notables ont également été annoncés pour la saison prochaine. Désormais, s’approcher à plus d’un joueur de l’arbitre pour contester une décision est un motif valable pour un carton jaune. Les sanctions devraient aussi être augmentées pour les coachs quittant leurs zones techniques. Enfin, les arbitres ont été encouragés à être plus “indulgents” sur des simples contacts entre les joueurs, ce qui devrait réduire le nombre de coups francs sifflés cette saison.

Article original publié sur RMC Sport

You might also like...