Recalé par le CNOSF, Sochaux ne sera pas repêché en Ligue 2 et se dirige vers le dépôt de bilan

Le FC Sochaux-Montbéliard n’évoluera pas en Ligue 2 la saison prochaine. Le club, avec un projet de reprise emmené par Romain Peugeot, arrière petit-fils du fondateur du FCSM, devait recevoir l’approbation du CNOSF pour pouvoir passer une troisième et dernière fois devant la DNCG et espérer un repêchage en Ligue 2. Mais le comité olympique a rendu un avis défavorable.

Romain Peugeot, grâce notamment à un réseau d’investisseurs privés dont lui-même, avait rassemblé près de 9 millions d’euros. Davantage, en théorie, que le déficit laissé par le groupe chinois Nenking, qui s’élevait au départ à 12 millions d’euros mais avait été ramené à 8,5 millions grâce à la vente de plusieurs joueurs.

Annecy devrait retrouver la Ligue 2

D’après France Bleu, les avocats de Romain Peugeot envisagent de faire appel de cette décision devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), si les délais le permettent. Mais la reprise de la Ligue 2 ce week-end laisse très peu de temps pour un éventuel recours.

Sans repêchage en Ligue 2, le projet de reprise devrait être abandonné et Sochaux retournerait aux mains du groupe chinois Nenking en vue d’un dépôt de bilan. Le groupe ne souhaitant pas défendre un budget de National 1, le FCSM retomberait alors en National 3 et perdrait son statut professionnel. Cela pourrait faire les affaires d’Annecy, premier relégué de L2 au terme de la saison dernière, qui réintègrerait alors la deuxième division du football français.

Article original publié sur RMC Sport

You might also like...

P