Sochaux ne reviendra pas en Ligue 2, le CNOSF a rendu un avis défavorable à son maintien

FOOTBALL – Mauvaise nouvelle pour les Lionceaux et leurs supporters. Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a rendu un avis défavorable au maintien du FC Sochaux Montbéliard (FCSM) en Ligue 2, entraînant le club de football vers le dépôt de bilan, a indiqué un élu local ce mardi 1er août.

Le CNOSF n’a pas été convaincu par le projet de reprise piloté par Romain Peugeot, arrière-petit-fils du fondateur du club presque centenaire, a déclaré à l’AFP le président du Grand Belfort, Damien Meslot, dont l’agglomération avait prévu d’apporter un million d’euros au FCSM.

Romain Peugeot, 33 ans et installé à Londres, avait présenté lundi son projet de reprise au CNOSF à la suite du retrait de l’actionnaire chinois, le groupe immobilier Nenking, en grande difficulté financière. « C’est une grande tristesse et une grande déception car le club reste entre les mains de Nenking qui va déposer le bilan », a estimé Damien Meslot.

La proposition de Peugeot est « arrivée trop tard »

La Fédération française de football (FFF) et sa Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) exigeaient du FCSM un budget de 12 millions d’euros afin de faire face à ses charges. Mais « le CNOSF a estimé que le montage proposé par Romain Peugeot et ses investisseurs était arrivé trop tard et qu’il ne justifiait pas de revoir la décision prise par la DNCG », selon Damien Meslot, à quelques jours de la reprise samedi du championnat de L2.

9e de Ligue 2 à l’issue du dernier exercice, le Sochaux FC a été rétrogradé en National par la DNCG et le club traversait depuis plusieurs jours des alternances d’espoir et de douches froides, au gré des rumeurs sur ses chances de reprise.

Fondé en 1928, il a été un modèle de stabilité durant près de 90 ans quand il était détenu par la famille Peugeot. Mais en quelques années, ses propriétaires chinois l’ont poussé au bord du dépôt de bilan. L’actuel propriétaire, le consortium Nenking, spécialiste de l’immobilier en grande difficulté financière, a fait savoir qu’il ne souhaitait plus investir dans le club franc-comtois.

« Ne nous laissez pas seuls ! »

Puis dans la nuit du 25 au 26 juillet, Romain Peugeot est parvenu à négocier un accord aux termes duquel il reprenait 67 % du capital du FCSM pour 8 millions d’euros, le groupe chinois conservant provisoirement le capital restant (4 millions d’euros). Mais Nenking est revenu sur cet engagement et Romain Peugeot s’est retrouvé seul aux commandes.

Parmi d’autres collectivités locales, l’agglomération belfortaine s’était engagée à apporter un million d’euros au sauvetage du club. En outre, elle avait levé lundi l’obligation pour le FCSM de lui verser 1,5 million d’euros au titre du rachat de terrains devant servir à la construction d’un centre de performance.

Une cagnotte en ligne, lancée par l’association Sociochaux, avait réuni de son côté lundi soir près de 140 000 euros. « Il serait inconcevable que le FC Sochaux-Montbéliard disparaisse de la carte du football français comme c’était le cas pour le Racing Club de Lens en 2014, ou les Girondins de Bordeaux la saison dernière », s’alarmait l’association.

Sociochaux a qualifié la décision du CNOSF de « cauchemar ». « On est sonné. Pas mal en colère aussi. On réunit le bureau en urgence pour faire le point sur les actions à mener immédiatement. Ne nous laissez pas seuls ! », implore l’association ce mardi soir sur Twitter.

La semaine dernière, Emmanuel Macron avait « souhaité exprimer auprès des propriétaires son attention à la sauvegarde du FCSM et de ses salariés comme de son centre de formation », avait indiqué à l’AFP une source de l’entourage du président de la République.

Lire sur le HuffPost

À voir également sur Le HuffPost :

Maroc-Corée du Sud : Nouhaila Benzina, première joueuse voilée à disputer un match de Coupe du monde

À Marseille, les supporters accueillent comme un star Iliman Ndiaye, fan de l’OM depuis son enfance

VIDÉO – FC Sochaux : “L’impression de perdre un grand frère” regrette l’intendant historique

You might also like...