La France écrase le Panama et se qualifie pour les 8es de finale de la Coupe du monde

L’équipe de France se qualifie pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde après une victoire 6-3 face au Panama lors du dernier match des phases de poules. Les Bleues terminent même premières de leur groupe et devraient affronter le Maroc, l’Allemagne ou la Colombie lors du tour suivant. Mais ce match s’est avéré plus compliqué que prévu pour les Bleues.

Un coup franc sublime pour entamer la rencontre

La rencontre avait démarré par un véritable coup de froid lorsque Marta Cox, récupérant un bon coup franc après une faute de Léa Le Garrec, envoie un missile en pleine lucarne dès la première minute (1-0, 1e). Un but qui élimine un temps l’équipe de France et vient semer le doute dans les têtes bleues. Dans la foulée, Kadidiatou Diani reprend un ballon en déséquilibre mais ne parvient pas à cadrer (4e). Multipliant les corners, les Bleues poussent pour égaliser.

La lumière viendra finalement de Maëlle Lakrar. La jeune défenseuse est à la conclusion d’un bon mouvement initié par Estelle Cascarino, où elle trouve Clara Mateo à l’opposé, qui trouve la tête de Lakrar dans la boîte, bien aidé par Deysire qui prolonge sa frappe dans sa propre cage (1-1, 21e). Diani est proche de doubler la mise pour la France dès l’action suivante, servie par Vicki Becho mais manquant totalement le cadre (22e).

Une belle remontée tricolore

Sur une action en copier-coller, l’attaquante du PSG va réussir à débloquer son compteur en Coupe du monde. Servie par l’attaquante lyonnaise, Kadidiatou Diani tente une madjer mais la gardienne panaméenne sort bien. Après quelques tergiversations, elle parvient à se remettre face au but et à place une frappe très forte sous la transversale (1-2, 28e). Selma Bacha passe même tout proche du 3-1 sur un très bon coup franc, qui frôle les cages de Yenith Bailey (33e). Perisset aussi y va de sa frappe après une belle action collective tricolore (34e).

C’est finalement Kadidiatou Diani qui s’offre un doublé pour signer le 3-1, après une main de Yamira Pinzon dans la surface et un pénalty parfaitement converti d’un contre-pied (1-3, 37e). Léa Le Garrec s’assurera d’un ultime but avant de rentrer aux vestiaires, sur un très long centre venu de la gauche qui ne trouve personne mais rebondit juste devant la cage du Panama et finit dans le petit filet opposé (1-4, 45+5e).

Diani entre dans l’histoire

La France, qui avait déjà fait pas mal de changements dans son onze de départ, continue de faire tourner en seconde période et Hervé Renard envoie Amel Majri et Viviane Asseyi remplacer Grace Geyoro et Selma Bacha. Sans que ça impacte vraiment l’efficacité des Bleues. Kadidiatou Diani va même signer le premier triplé d’une Française en Coupe du monde, en transformant un penalty après une main panaméenne dans la surface (1-5, 52e).

Une faute grossière d’Elisa De Almeida dans la surface tricolore offre à Yomira Pinzon l’occasion de réduire la marque pour le Panama sur pénalty (2-5, 64e). Entrée pour sa troisième capes seulement avec les Bleues, Laurina Fazer bute deux fois de suite sur Bailey (68e et 70e) avant de laisser Estelle Cascarino prendre sa chance en retrait, sur une lourde frappe bien claquée par la portière du Panama (72e).

La France se fait peur en fin de match

En fin de match, les Panaméennes reviennent bien et Marta Cox obtient un nouveau coup franc à l’entrée de la surface. La numéro 10 du Panama l’envoie cette fois-ci au dessus (83e). Mais les Canaleras auront une nouvelle chance sur un long coup franc puissant de Yomira Pinzon, qui à trente mètres de la cage tricolore trouve la barre transversale de Peyraud-Magnin. Bien placée à la retombée, la jeune Lineth Cedeno ajuste de la tête dans une défense française trop passive (3-5, 87e).

Piquée dans son orgueil, l’équipe de France va conclure son match sur une note plus positive. Après une sublime ouverture de Lea Le Garrec, Eve Perisset récupère à l’entrée de la surface et sert Vicki Becho au point de pénalty. La jeune Lyonnaise coupe en devançant la défenseuse panaméenne et inscrit son premier but en Mondial (3-6, 90+10e).

Article original publié sur RMC Sport

You might also like...